Mode de gouvernance

Le modèle de gouvernance du LMI dans sa phase 2 reprendra celui mis en place lors de la phase 1, ce dernier ayant montré une réelle efficacité. La direction du LMI sera assurée par un directeur tunisien Moncef Boukthir (IPEIT) assisté par deux codirecteurs Malika Bel Hasen (INSTM) et Asma Sakka Hlaili (FSB), et un directeur français Olivier Pringault (MIO) assisté par Gil Mahé (HSM). La gouvernance du LMI sera assurée par lecomité de direction regroupant à parité les responsables (ou leurs représentants) des laboratoires et instituts partenaires du LMI. Ce comité de direction sera en charge de la gouvernance du LMI et se réunira tous les trimestres afin d’assurer une bonne gestion du fonctionnement administratif, financier et scientifique du LMI.Un séminaire scientifique sera organisé annuellement pour présenterles activités scientifiques réalisées dans le cadre du LMI et identifier des projets futurs en lien avec les AO nationaux et internationaux.

Le comité de direction sera assisté d’un conseil scientifique qui regroupera les membres du comité de direction ainsi que des personnalités extérieures tunisiennes et françaises choisies à parité par les différents partenaires. Assisteront également à ce conseil scientifique des représentants des tutelles tunisiennes (MESRS, IRESA) afin d’accompagner le LMI dans la création du centre de référence en environnement marin. Le conseil scientifique sera consulté pour i) le fonctionnement du LMI, ii) l’intégration le cas échéant de nouveaux partenaires, iii) la rédaction des rapports annuels, ainsi que tout autre sujet proposé par le comité de direction du LMI.

Afin de faciliter les interactions avec les gestionnaires et permettre une meilleure prise en compte de leurs attentes, un comité des utilisateurs sera mis en place dès la reconduction du LMI en 2019. Ce comité réunira les membres du comité de direction avec les représentants des principaux organismes en charge de la gestion de la zone côtière en Tunisie : l’Agence de Protection et d’Aménagement du Littoral APAL, l’Agence Nationale de Protection de l’Environnement ANPE, la Direction Générale de la Pêche et Aquaculture DGPA, le Centre International des Technologies de l’Environnement CITET. Ce comité aura pour mission de contribuer à l’analyse post-ante et ex-ante des modes de gestion, de préciser les besoins des utilisateurs finaux et intermédiaires, de proposer des orientations de recherches en cohérence avec les priorités définies par la stratégie nationale en Tunisie, et de co-construire avec les chercheurs du LMI les innovations répondant aux besoins.

Schéma de gouvernance du LMI COSYS-Med

Schéma de gouvernance du LMI COSYS-Med

X